bardanelerougedessinQuand l’heure dernière sonne
Quand Erèbe étend son sombre manteau
Et que tout à coup la lumière faiblit
Que reste-t-il ?
Un cadavre inerte et froid

Quand la Camarde lève sa faux
Quand interminable point d’orgue
Le dernier battement laisse place au silence
Que reste-t-il ?
Un cadavre inerte et froid

Quand aucun cri n’agite plus ce corps
Livré au bon vouloir de Thanatos
Quand il ne plaide plus sa cause, pris au piège
Que reste-t-il ?
Un cadavre inerte et froid