bardanelerougedessinUne page blanche, des mots
Les uns derrière les autres
C’est à n’y rien comprendre
Et pourtant, partent les maux

Une langue, des sons
Les uns après les autres
Mais qui va les entendre
Et pourtant, avançons

Un partage, des rencontres
Les uns avec les autres
On ne peut rien prétendre
Et pourtant, nous sommes contre

Une note, des mélodies
Les unes entre les autres
Bercent l’âme du cœur tendre
Et pourtant, parfois, incendient

Une vie, des expériences
Les uns sans les autres
Tu n’paies rien pour attendre
Et pourtant, aie patience

Une mort, des larmes
Les uns sous les autres
S’envoleront mes cendres
Et pourtant…