bardanelerougedessinLoin du marbre et de la soie
Dans la chaleur intense
Dans le cœur de l’effroi
Dans les bras de l’ignorance

Nous voilà face à face
A demi conscients
Perdants contre perdants
Simples dindons de la farce
Nous voilà dos à dos
A demi perdus
Pendus contre pendus
Inévitable domino

Loin des vallées dorées
Dans un sombre désert
Loin de la gloire, des honneurs et
Si loin pourtant du nécessaire

Nous voilà poings contre poings
Totalement fichus
Déçus contre déçus
Le pistolet à la main
Nous voilà têtes contre casques
Totalement fichés
Damnés et condamnés
Pliant sous le poids du masque

Dans la sueur des machines
Au cœur des mécaniques
Sous un soleil qui calcine
Le Marché nous prend, l’Etat nique

Nous voilà ventre à terre
Ton propre frère t’y pousse
Ici c’est tous contre tous
L’entraide y est délétère
Est-ce une guerre civile ?
Où es-tu Léviathan ?
Le peuple t’attend
Se courbant servile

Loin de ces arides contrées
Dans des rêves enchanteurs
Dans une histoire si mal racontée
Par un si mauvais chanteur

Nous voilà lèvres contre lèvres
Respirant pleinement
Amants nous aimant
Seuls face à cette fièvre
Nous voilà tous les deux
Signant l’armistice
Pubis contre pubis
Impuissants devant tous ces malheureux